L'Aviation Club de France expose sa défense

Posté le 26 novembre par Valérie dans Actualité

Depuis quelque temps, le gouvernement mène une véritable croisade contre les cercles de jeux de Paris. Ces établissements disposent d’un statut particulier qui leur permet de proposer des jeux d’argent pour assurer leur fonctionnement. Cependant, récemment, des scandales ont été découverts et les cercles de jeux sont soupçonnés d’être des salles de jeux cachées dirigées par la mafia corse. Au cœur de cette action contre les cercles de jeux se trouve l’affaire de l’Aviation Club de France. Ce dernier a d’ailleurs tenu une conférence de presse la semaine dernière pour exposer son plan de défense.

Fermer les cercles de jeux à tout prix

Pour rappel, depuis le 18 septembre, l’Aviation Club de France a dû fermer ses tables de poker et de Punto Banco. Quant au directeur des jeux, Marcel Francisci, il a été placé en garde à vue avant d’être mis en examen. Il est notamment suspecté pour abus de confiance et travail dissimulé. Lors de la conférence de presse qui s’est tenue dans son cabinet, Me Éric Dupond-Moretti, le défenseur du cercle, a dénoncé une tentative de la part de l’Intérieur de vouloir fermer les cercles de jeux à tout prix. Selon lui, l’ACF n’est en aucun cas lié aux affaires de blanchiment découvertes dans les autres établissements du même type. L’avocat met également en avant le fait que l’Intérieur mettra 212 salariés à la rue si le Cercle est fermé pour de bon.

Vers la création de casinos sur Paris ?

Lors de cette conférence de presse, il a également été souligné que l’Intérieur cherche à remplacer les cercles de jeux par des casinos. À noter que les casinos sont interdits sur Paris, mais que suite aux différentes affaires liées aux cercles de jeux ainsi qu’à la baisse constante des revenus du secteur des casinos, cette loi pourrait vite être revue.