La FDJ a l'intention de se lancer dans l'eSports en 2017

Posté le 10 mars par Valérie dans Actualité

La Française des Jeux continue son opération séduction auprès des jeunes générations. Après avoir massivement investi dans le mobile, elle compte désormais se lancer dans l’eSports. Pour cela, elle a décidé de s’associer à Webedia, un spécialiste du jeux vidéo.

L’eSports, le nouveau filon à exploiter

L’eSports a connu un essor exceptionnel ces dernières années. Il est passé du statut de marché de niche à celui de phénomène planétaire. Les compétitions de jeux vidéo connaissent de véritables pics d’audience sur internet. Il faut dire que les technologies de communication ont grandement participé à la popularisation de l’eSports. N’importe quel internaute peut en effet suivre en live un évènement eSports tout en se documentant sur les participants et les prix mis en jeu. La communauté des joueurs continue également de s’agrandir chaque année. Au total, plus 300 millions de personnes auraient participé de près ou de loin à des compétitions eSports dans le monde. Ce chiffre devrait d’ailleurs atteindre les 600 millions en 2020 selon les experts. Pour la FDJ, l’eSports se présente ainsi comme une opportunité pour élargir sa clientèle et toucher de nouveaux profils.

Promouvoir l’eSports en France

La FDJ s’est associé à la firme Webedia afin de promouvoir l’eSports en France. Les deux opérateurs prévoient d’organiser trois séries de tournois pour cette année 2017. Le premier sera le FDJ Masters League avec son pool de 32 joueurs et son prizepool de 20 000 euros. Il se jouera deux fois dans l’année. Le deuxième correspond au FDJ Open Series. Celui-ci comptera 40 tournois au total. Le dernier quant à lui a été baptisé « FDJ Gaming » et se déroulera dans plusieurs villes de France. 24 étapes sont prévues.