La Guyane française s'apprête à accueillir un casino flambant neuf

Posté le 12 septembre par Valérie dans Actualité

La Guyane française a toujours été une destination touristique de choix. Elle séduit grâce à son climat tropical, ses plages de sable blanc et son Bouillon d’Awara. Bientôt, elle va d’ailleurs ajouter une corde de plus à son arc. La commune de Cayenne se prépare en effet à accueillir un casino flambant neuf sur un terrain d’un hectare et demi. Le projet a été confié à la firme COGIT, un expert de l’industrie des jeux.

Rendez-vous en 2021

La capitale de la Guyane française se prépare à vivre une nouvelle étape importante de son histoire. La ville de Cayenne travaille actuellement sur un projet d’envergure qui devrait bouleverser son paysage urbain. Un imposant casino va apparaitre au milieu de son fort colonial et de ses petites maisons créoles. Le projet devrait aboutir en 2023 selon la firme COGIT. Celle-ci prévoit toutefois d’ouvrir un casino temporaire en 2021. La municipalité lui a confié un terrain d’un hectare et demi à l’entrée des cités Hort et Grant. La concession a déjà été paraphée le 28 aout. Les travaux n’ont cependant pas encore commencé, car ils restent des formalités administratives à remplir. Selon les premières estimations, ils devraient couter 30 millions d’euros. Le complexe accueillera plusieurs dizaines de machines à sous et de jeux de table. Une salle de conférence avec une capacité de 460 personnes est également prévue ainsi qu’un restaurant et un bar.

300 emplois et 26 millions d’euros de chiffres d’affaires

Le projet est ambitieux et COGIT nourrit de grands espoirs. La firme espère en effet réaliser un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros par an durant les 24 premiers mois d’exploitation. Il souhaite ensuite faire passer les chiffres à 11 millions d’ici 2040. Dans son scénario le plus optimiste, l’opérateur mise sur un rendement de 26 millions d’euros. De son côté, la commune compte également toucher le gros lot avec ce projet. Le casino provisoire devrait notamment lui rapporter 200 000 euros de recettes fiscales annuelles. Une fois le complexe sur pied, elles atteindront entre 1,2 million et 2,6 millions d’euros par an. Enfin, il faut noter qu’une centaine d’embauches est prévue pour l’ouverture du casino provisoire en 2021. Au total, 300 emplois devraient être créés une fois le projet arrivé à terme.