Les casinos terrestres de Corée du Sud en progression depuis 9 ans

Posté le 09 avril par Valérie dans Actualité

Tandis que d’autres marchés comme celui de la France ou de la Belgique connaissent une longue traversée du désert, les opérateurs sud-coréens se félicitent d’avoir une industrie qui affiche une croissance continue depuis bientôt 9 ans. La Corée du Sud pourrait-elle devenir le nouveau rival direct de Macau ?

Un marché à fort potentiel

Depuis quelques années maintenant, l’Asie fait office de véritable eldorado pour les opérateurs de jeux d’argent. Les marchés florissants se multiplient et prospèrent au point d’inquiéter le leader américain. Las Vegas qui était considéré comme la capitale du jeu a d’ailleurs perdu son titre face à Macau et son armada de casinos et de joueurs VIP. Cependant, si Macau vient d’afficher son premier bilan négatif, la Corée du Sud, elle, vient d’enchainer 9 exercices sans la moindre mauvaise note.

Même si le marché n’a affiché qu’une croissance de 1 % cette année, il affiche quand même des revenus de 17,6 milliards de dollars. En 2012, la croissance était de 0,6 en raison des retombés de la crise mondiale. Cependant, durant les deux exercices précédents, le marché avait réussi à afficher une hausse de 6,5 % et de 5 %. Preuve que cette industrie se révèle plein de potentielles et qu’elle vient d’atteindre sa période de maturité.

Les secteurs prometteurs

Tandis que les courses de chevaux affichent un léger recul de 0,7 % sur l’exercice qui vient de s’achever, les paris sportifs sont en hausse de 6,5 %. Les loteries quant à elles ont progressé de 1,4 % tandis que les casinos affichent une hausse de 0,3 % de leur chiffre d’affaires.