Les joueurs chinois adorent aller profiter des divertissements du Laos

Posté le 14 août par Valérie dans Actualité

La zone de Ton Phueng vient récemment d’être mise en place afin d’attirer les joueurs de casino chinois qui souhaitent s’adonner à leur passion. Située dans le Laos, cette zone a été aménagée par des industriels chinois désireux d’exploiter l’interdiction des casinos en Chine ainsi que la perte de vitesse de Macau. Les joueurs chinois peuvent se rendre dans ce complexe récréatif 24h/24 et 7j/7.

Une nouvelle ville du péché

La nouvelle ville du péché mérite bien son nom puisque d’après des enquêteurs des Nations Unies, elle abrite un vaste réseau de trafic de drogue. Les casinos mis en place afin d’attirer les joueurs chinois serviraient d’ailleurs de machines à blanchir de l’argent. En dehors de la drogue et de l’argent sal, le Laos est aussi connu pour son gout pour la prostitution. Les discothèques disposeraient d’ailleurs de salles spéciales destinées à des orgies. Les hôtels quant à eux distribuent des prospectus pour appeler une « escort girl ». Le complexe de Ton Pheung regorgerait également d’aphrodisiaques en tout genre à base d’organes d’animaux rares comme le tigre ou l’ours. Enfin, pour compléter le tableau, des bijoux en ivoire commencent à proliférer dans le Laos en particulier dans les boutiques destinées aux touristes.

Le nouveau Macau ?

Alors que Macau connait une série de baisses revenues en raison de la nouvelle politique chinoise, les casinos du Laos connaissent un succès spectaculaire. Les joueurs VIP qui dépensaient des millions dans les casinos de Macau semblent en effet avoir migré vers cette nouvelle zone où tout semble permis. Pour preuve, les Hummers et autres SUVs sans plaque d’immatriculation sont légion dans la nouvelle ville du péché.