Les pays asiatiques se préparent à avoir beaucoup de travail pour l'Euro 2016

Posté le 17 juin par Valérie dans Actualité

Les autorités asiatiques viennent de déclarer l’état d’urgence pour l’Euro 2016. Comme lors du Mondial 2014, elles redoutent en effet une forte recrudescence des paris illégaux. L’Euro figure parmi les compétitions d’envergure du monde sportif avec une audience internationale composée par plusieurs millions de parieurs. Les risques sont ainsi particulièrement élevés.

La guerre contre les paris illégaux

Pour que l’Euro 2016 se passe dans les meilleures conditions, les autorités asiatiques ont décidé d’intensifier la lutte contre les paris illégaux. La Chine arrive en tête des pays les plus démonstratifs vis-à-vis de leur volonté à enrailler cette activité illicite. Avant même le début du tournoi, les autorités du pays ont déjà procédé à des arrestations. Au total, 2 400 individus ont été placés sous les verrous pour 1 573 paris illégaux repérés. La Thaïlande a également intensifié son contrôle sur les paris sportifs. Pour rappel, lors du Mondial 2014, les autorités avaient bloqué 2 223 sites et arrêté 5 000 personnes. Enfin, à Singapour, le super-intendant Lawrence Eng a tenu à mettre en garde les individus qui souhaiteraient parier sur le marché noir. Selon lui, ces délinquants seront sévèrement sanctionnés par la loi.

Jusque dans les prisons

La lutte contre les paris illégaux se poursuit jusque dans les prisons. À Hong Kong par exemple, 6 000 paquets de cigarettes ont été confisqués. Ils auraient été utilisés comme monnaie d’échange pour des paris illicites. Pour intensifier le contrôle, les paquets de chaque détenu seront marqués. Les autorités pourront ainsi identifier aisément leur propriétaire malgré l’échange.