Nouvelle étude sur la psychologie des joueurs de machines à sous

Posté le 09 octobre par Valérie dans Actualité

Une nouvelle étude menée par l’université d’Alberta vient d’infirmer une idée reçue sur les jeux d’argent. Depuis toujours, le fait de rater de peu un gain important sur une machine à sous a été vu comme une manière de pousser les joueurs à miser davantage. Il n’existerait pourtant aucun lien entre les deux éléments.

Idée reçue débunkée

Dans l’industrie des jeux d’argent, l’objectif de tous les acteurs consiste à trouver de nouvelles techniques pour pousser le joueur à dépenser toujours plus. Parmi les outils les plus efficaces mis au point par les développeurs, il faut citer les différents bruitages sur une machine à sous. En 2013, une étude a révélé qu’attribuer un son à un gain créait chez le joueur un sentiment de victoire et de satisfaction. D’ailleurs, le phénomène était indépendant du montant remporté au cours de la partie. Il était toujours présent même si le gain était inférieur à la mise de départ. Ces résultats ont mis en évidence un mécanisme qui est de plus en plus présent sur les jeux d’argent. Il est même renforcé par des animations sur les titres les plus modernes. Cette année, une autre étude sur les jeux d’argent a cependant adopté une autre démarche.

Au lieu de lever le voile sur une autre technique utilisée par les développeurs, il a infirmé son impact sur le comportement du joueur. Les chercheurs de l’université d’Alberta ont démontré que le fait de rater de peu un gain ne suscitait pas d’excitation particulière chez les sujets observés. Ces résultats vont à l’encontre d’une idée reçue adoptée par de nombreux joueurs. Qui n’a en effet jamais été tenté de relancer un spin après avoir obtenu deux SCATTERs dans l’espoir de décrocher un troisième et d’accéder au mode free spins ?

Vraiment ?

L’étude d’Alberta est à prendre avec des pincettes. Elle n’a pas tout à fait débunké l’idée reçue. Elle a en effet été menée que sur 43 individus. L’échantillon est trop restreint pour être représentatif. Qui plus est, les chercheurs ont aussi révélé que lorsqu’un jeu donne peu de gains, les joueurs ont plus tendance à prendre des risques. Au contraire, si le jeu se révèle généreux, ils deviennent plus prudents.